Session 23 – 2 au 7 août 2017

Jouée le 16 juin 2017

Présent

  • Chris (Shen Xiuying, chinois, étudiant au Ph.D. en études environnementales)
  • Stéphanie (Phoebe Hills, australienne, violoniste classique)
  • Thalie (Jeane Frei, a.k.a. « Hexadaze », américaine, programmeuse et hacker)
  • Olivier (Gustav Forsberg, suédois, photojournaliste et explorateur)
  • Fleurien (Nova Njaladottir, islandaise, inventrice, furry et experte en explosifs)

Absent

  • Isabelle (Marie-Pomme Viau, canadienne, médecin)

 

2 août 2017

  • Jeane (qui a enfin été capable d’acheter le skill Piloting (contragravity)) descend le disque et les autres aident Nova à remonter. Ils s’éloignent ensuite à toute vitesse pour rejoindre les commandos. Ceux-ci les remercient de leur assistance et font leurs adieux, avant de se mettre en route vers le portail vers Rillka avec tous les prisonniers.
  • Le groupe reprend sa discussion pour savoir où installer le portail à ouvrir. Après de longues minutes, ils décident de se rendre au Groenland en raison de la faible densité de sa population et de sa quasi-autonomie du Danemark.
  • Le groupe arrive au-dessus de la capitale de Nuuk (17,000 habitants) vers 9h00 AM. Seuls Shen et Gustav réussissent à dormir pendant le voyage.
  • Le groupe décide de faire les choses en grand et de se poser juste devant le parlement. Jeane fait descendre le disque lentement, alors que Phoebe joue de son violon. Il n’y a cependant que six personnes sur la place publique à ce moment pour assister à leur arrivée – et trois d’entre elles se sauvent en courant. Parmi ceux qui restent, deux sortent leur cellulaire et commencent à filmer.
  • Le groupe débarque du disque et chacun se présente comme les Enfants du Dragon dans sa langue natale. Ils pénètrent ensuite dans le parlement, laissant le disque à l’extérieur. Nova fait un signe aux spectateurs présent que le disque pourrait exploser s’ils s’en approchent (ce qui n’est pas très efficace comme intimidation avec son costume de lapin). Prince reste également à l’extérieur pour le garder.
  • Ils se présentent à la réception et demandent à parler au président. En suédois, Gustav dit à la réceptionniste qu’ils représentent le Conseil de la civilisation galactique. La femme ne semble pas comprendre, et deux gardes sortent d’une salle connexe pour venir la soutenir. La femme leur explique en danois (que Gustav comprend avec difficulté) qu’il s’agit probablement d’un groupe d’hurluberlus.
  • Jeane fait un sort de Shocking Touch et sa main commence à émettre des pulsations électriques. Son but est d’impressionner, mais la réceptionniste se jette à terre en criant. Un des gardes retourne en courant vers la salle d’où il est venu, tandis que l’autre met une main sur sa matraque et commence à parler dans une radio.
  • Pour tenter de calmer la situation, Nova sort un mouchoir blanc et le jette à terre, mais elle n’est vraiment pas très convaincante. Gustav et Shen font signe à Jeane d’arrêter le sort, ce qu’elle fait. Gustav parle ensuite en suédois pour s’excuser d’avoir provoqué un tel incident. Le danois et le suédois étant suffisamment semblable, le garde semble comprendre, mais il invite fortement le groupe à sortir.
  • Jeane tente de s’avancer vers d’autres portes, mais le garde s’interpose et lui crie après en faisant signe d’arrêter. À ce moment, le deuxième garde revient avec une dizaine de collègues, dont deux avec des pistolets sortis.
  • Le groupe réalise qu’ils ont complètement perdu leur chance de parler avec des gens importants, et décident de retourner au disque. Les gardes les escortent jusqu’à l’extérieur. Juste avant de sortir, Gustav leur dit que leur gouvernement a deux heures pour venir leur parler (comme si un ultimatum en plus allait améliorer les choses 🙂 ).
  • Le groupe retourne au disque, puis Jeane le fait monter d’une dizaine de mètres. Nova suggère d’aller en Finlande à la place, mais les autres s’y opposent.
  • Les gardes ayant escorté le groupe sont sidérés de voir le disque flotter en l’air, et deux d’entre eux retournent à l’intérieur en courant. Quelques minutes plus tard, plusieurs autres personnes, gardes et civils, sortent du bâtiment pour venir constater la situation. Une quinzaine de minutes plus tard, un hélicoptère arrive sur les lieux, mais reste à une bonne distance.
  • À ce moment, trois personnes, une femme et deux hommes, sortent du parlement. Un des hommes a un porte-voix et demande au groupe de s’identifier et de se poser. Après concertation, Jeane procède. Les trois se présentent comme des représentants du gouvernement Groenlandais, alors que Gustav présente de nouveau le groupe comme les Enfants du Dragon, représentant du Conseil Galactique en charge du premier contact avec la Terre. Devant le scepticisme rencontré, Gustav prend l’apparence d’un Zha et leur dit que quelqu’un de cette race va arriver ici-même dès dès le lendemain.
  • L’homme demande au groupe de se soumettre à une fouille, et Gustav accepte en leur nom. Le seul hic, c’est qu’il a oublié que Nova a encore deux grenades sur elle; se faire prendre avec des grenades éliminerait toutes leurs chances de ne pas finir en prison. Phoebe commence à jouer du violon pour montrer qu’elle est une vraie musicienne, mais ce n’est qu’une excuse; quand un des gardes commence à fouiller Nova, elle lui jette un sort de Daze qui le rend incapable de noter les grenades.
  • Les fouilles terminées, la femme du trio s’avance et se présente comme Guertrude Olafson, aide du premier ministre, et redemande en anglais ce qu’ils font ici. Gustav leur explique l’arrivée prochaine du Conseil, et que le Groenland a été choisi pour leur point d’arrivée. La femme refuse de les croire, et même de les laisser parler trop longtemps.
  • Nova peut déterminer avec son Body Language que la femme a simplement décidé de refuser toute tentative de la convaincre. Elle décide donc à la place d’utiliser son sort de Dye pour teindre son costume de lapin blanc en bleu, et l’habit d’un garde en rose.
  • La femme semble ébranlée, et demande des éclaircissements sur la supposée arrivée de ce conseil. Finalement, elle accepte de fournir un endroit, un entrepôt vide sur le bord de l’océan, où ils pourront établir, sous surveillance bien sûr, leur fameux portail. Et elle les prévient que si jamais ces extra-terrestres n’apparaissent pas, le groupe sera expulsé au mieux, mis en prison au pire. Le groupe accepte.
  • Quelques minutes plus tard, deux camionnettes les transportent vers l’entrepôt qui se trouve à quelques kilomètres à l’extérieur de la ville. Celui-ci est assez grand, peut-être une centaine de mètre de long par une trentaine de mètre de large. On leur donne ensuite du McDonald’s, puis le groupe s’installe pour passer le reste de la journée et la nuit. Des gardes sont placés à l’extérieur du bâtiment.

 

3 août 2017

  • Le lendemain matin, Gustav installe le focus au milieu de l’entrepôt. Vers 9:00, il constate qu’il devient chaud, et sa température continue à augmenter à chaque minute. La sensation de magie augmente à son tour. Shen tente d’informer un des gardes qu’ils seraient mieux à l’extérieur, mais celui-ci ne semble pas comprendre.
  • Éventuellement, une croix de lumière d’environ cinq mètres par cinq mètres apparaît au-dessus du focus, puis les quatre coins se replient, laissant place à un vortex comme celui menant à Rillka. Une dizaine d’êtres divers en émergent, vêtus d’armure. Ils semblent inspecter le groupe pendant quelques secondes, puis se regroupent en deux rangées entre le groupe et le portail. Une forme familière à quatre bras en émerge, et le groupe reconnait Zha’thil.
  • Celui-ci leur présente des représentants de quatre des autres races sur le conseil, qui émergent du portail à tour de rôle.
    • Un Elcor du nom de Bieldiam Balim Bunei. Les Elcor (pris directement de Mass Effect parce qu’ils sont cools) ressemblent à de gros anthropoïdes d’environ deux mètre vingt de haut, marchant à quatre pattes, massifs et d’une grande force. Un trait très distinctif est que le ton de leur voix est monotone car ils expriment leurs émotions de manière non-perceptibles par les autres races. Ils doivent donc précéder chacune de leur parole par le nom de l’émotion qu’ils ressentent (« Enjoué: je suis heureux de vous rencontrer. ») Les Elcors sont favorables à l’inclusion des terriens dans la communauté.
    • Un Kornossi du nom de Jirayon al’thema. Les Kornossi ressemblent à des méduses se promenant à l’intérieur d’un corps en plastique transparent rempli de liquide, et de forme vaguement humanoïde. Ils communiquent par un appareil attaché à l’extérieur du corps. Les Kornossi sont opposés à l’entrée des terriens dans la communauté.
    • Tchu’ck’cli le Xircan. Les Xircan ressemblent à ni plus ni moins qu’une branche d’arbre glabre de 2m50 de haut. Ils ont des yeux tout autour du corps, mais n’ont pas de membres. Ils possèdent cependant des pouvoirs de magie innée de télékinésie et de télépathie. Ils sont opposés à l’entrée des terriens dans la communauté.
    • Olusirasamvoklu le Jorull. Chaque Jorull est composé de milliers de petits « serpents » qui combinent leur intelligence ensemble pour former une personnalité émergente. Ils ont une forme très fluide qui semble pouvoir changer à volonté. Ils sont capables de parler et de voir, même s’ils ne présentent aucun organe externes. Les Jorull sont neutres quant à l’arrivée des humains dans la communauté. Alors qu’il s’approche du groupe, Olusirasamvoklu mentionne dans un ton très bas qu’il vient tester les humains pour savoir s’ils sont dignes de les rejoindre, comme les Zha le prétendent, ou s’ils sont la race prophétisée qui viendra détruire la galaxie.
    • Grllkn l’Ibuzide, d’apparence insectoïde d’un mètre de haut, deux mètres de long, un mètre de large, un exosquelette et une carapace solide sur le dos, six pattes dont deux peuvent servir de main. Une tête avec deux antennes vers l’avant. Le groupe ne peut s’empêcher de penser qu’il ressemble à une grosse coquerelle. Les Ibuzides représentent en fait les trois races non-permanentes sur le conseil, les deux autres étant les Samer’thia et les Berrian. Ce groupe est indécis en ce qui concerne les humains dans la communauté.
  • Devant ce spectacle, plusieurs des agents du Groenland saisissent leur téléphone pour appeler leurs patrons.
  • En attendant les autorités officielles, le groupe décide de raconter aux membres du Conseil tous les événements qui se sont passé depuis le départ de  Zha’thil, y compris la présence d’Imhotep et le désamorçage des bombes nucléaires sur Rillka.
  • Après environ une heure, plusieurs automobiles officielles arrivent. Plusieurs personnes en sortent, dont Guertrude Olafson. Le groupe est nerveux, mais Zha’thil les assurent que son groupe a l’habitude des premiers contact avec de nouvelles civilisations, et sait comment s’y prendre – et a pris les précautions nécessaires.
  • Les envoyés du Conseil se présentent aux autorités et leur souhaite la bienvenue dans la communauté galactique, en espérant ouvrir une nouvelle aire de coopération pour la Terre, etc., etc.  Ils présentent également en cadeau de bienvenue des artefacts venant de plusieurs civilisations.
  • La réaction des groenlandais est diverse, allant de l’émerveillement à l’incrédulité à la peur abjecte. Un policier perd les pédales et tire sur Zha’thil, mais la balle s’arrête simplement devant lui et tombe au sol. Celui-ci ne s’en offense pas et continue son petit discours. Guertrude s’avance et ordonne à tous les policiers de ranger leurs armes. Elle se présente ensuite au Conseil, et offre ses excuses pour le comportement du policier.
  • Quelques minutes plus tard, une autre voiture arrive avec le premier ministre Kim Kielsen, qui vient se présenter aux envoyés.
  • La cérémonie se poursuit pendant quelques temps, puis tout le monde se rend au parlement. Les Nations Unis sont évidemment contactées.
  • Les prochains jours sont passé à établir des contacts avec les différents pays, à rencontrer des ambassadeurs, etc.

 

7 août 2017

  • Vers la fin de la journée, le groupe reçoit une invitation de Zha’thil pour aller le rencontrer à sa chambre. Dès leur arrivée, il les fait s’asseoir sur des chaises disposées en cercle et invite Phoebe à créer un Wall of Silence autour d’eux. Dès que c’est fait, il commence à parler.
    • Il est surpris que le groupe ait mentionné la présence des armes nucléaires sur Rillka, en raison de l’hostilité de certains groupes envers l’humanité. Il comprend les raisons pour lesquelles ils l’ont fait, et dit que leur franchise pourrait jouer en leur faveur, mais par contre cela pourrait confirmer leur degré de dangerosité aux espèces qui sont déjà opposées. C’est un gambit, et le résultat ne sera connu que plus tard.
    • Concernant Imhotep, il est plutôt confondu, car un magicien comme lui ne peut simplement pas exister dans un monde sans magie comme la Terre était. Mais il lui faudra plus d’information.
    • Il explique que le Focus est bien originaire de la Terre. En fait, il lui a été remis dès son arrivée par les Fils du Dragon dès qu’ils ont su qu’il était un mage. Il a immédiatement senti sa nature, car chaque planète a un objet de ce type qui la représente. C’est d’ailleurs grâce au Focus qu’il a pu trouver les six mages potentiels les plus susceptibles de l’aider dans sa mission, et les inviter à le joindre à Shanghai. Quand le groupe mentionne les autres objets qui ressemblent au Focus, il dit ignorer tout de leur existence, et répète que chaque planète n’a qu’un seul Focus. Shen lui demande si les planètes non habitées en ont un. Il l’ignore, car personne ne connaît l’origine des Focus, mais pour l’instant, aucun d’eux n’a été trouvé sur une planète déserte.
    • Il ignore spécifiquement ce qu’est un Focus, sauf qu’il semble représenter une planète et/ou sa population.
    • Il a fait des recherches supplémentaires sur la Terre dans les archives du Conseil, mais n’a rien trouvé.
    • Le groupe mentionne aussi l’objet brillant que le Vieux utilisait. Le visage de Zha’thil change, et il fait apparaître l’image d’un petit cristal brillant d’environ 15 centimètre de long et cinq centimètres de large. Phoebe confirme qu’il s’agit du même objet. Zha’thil explique qu’il s’agit d’un cristal de Scylla, possédant une énorme réserve d’énergie. Ces cristaux sont rares, ayant été créé dans le cœur d’étoiles dans un passé très lointain, et leur méthode de fabrication est inconnue. Leur nombre est limité, quelques milliers dans la galaxie en tout. De plus ils ne sont pas réutilisables; quand ils sont vide, on ne plus rien faire avec. Le fait que le Vieux ait eu un tel objet à sa disposition montre qu’il a un supporteur très puissant quelque part. Et le fait qu’Imhotep soit maintenant en sa possession est une très, très mauvaise nouvelle. Cela pose en plus la question de savoir comment Imhotep a appris l’existence de ce cristal.
    • Zha’thil explique qu’il sait bien que l’inclusion d’une nouvelle planète dans la communauté galactique, avec le système de mentorat et tout ça, ne se fait pas rapidement ou sans problème. Ce processus sera encore plus complexe avec la Terre, à cause de sa dépendance à la technologie et le fait qu’aucun magicien humain d’expérience n’existe. Il ne s’attend pas à une vraie intégration avant au moins une génération, le temps que les jeunes qui vont vivre cette transition arrivent au pouvoir.
    • Le seul hic à ce long processus est bien sûr l’élimination des armes nucléaires. Toute utilisation de ces armes sous quelque prétexte que ce soit causera immédiatement la stérilisation de la Terre par la civilisation galactique. Ces armes doivent disparaître à très court terme, c’est une condition sine qua non de l’intégration de la Terre à la Communauté.
    • La Terre pourrait toujours refuser de se joindre à la civilisation galactique, c’est son choix. Cependant, la conséquence est qu’elle sera isolée dans son coin, avec interdiction de voyager à l’extérieur du système solaire. Elle sera également sous surveillance pour prévenir tous les abus. Et toutes ses armes et réacteurs nucléaires seront quand même éliminées de force par le Conseil.
    • Zha’thil aura besoin du groupe pour représenter les humains au Conseil et dans la Communauté galactique. Pas comme ambassadeurs, mais plus comme des membres actifs sur le terrain, capables de montrer la valeur de l’humanité dans des situations complexes. Mais avant de faire cela, il leur faudra suivre un entraînement intensif en magie et en certaines spécialités.
    • Concernant la magie, il explique qu’il existe deux chemins possibles. Le premier est celui que le groupe connaît, c’est-à-dire un ensemble de sorts que l’on doit apprendre. Ces sorts coûtent de l’énergie à chaque utilisation, peuvent être résistés, etc. Le gros avantage de ce chemin est la flexibilité qu’il offre en terme de sorts. Mais comme cela demande énormément d’études, la plupart des gens décident de se concentrer plutôt sur une habileté ou un groupe d’habiletés en particulier et d’en devenir des experts – les sorts deviennent en fait des avantages utilisables à volonté. Il est également possible d’avoir un mélange des deux.
    • Zha’thil revient ensuite sur les recherches qu’il a fait. Bien qu’il n’ait trouvé aucune information sur la Terre, il a récupéré de vieilles prophéties remontant à la nuit des temps concernant une planète qui n’est pas supposée exister, et qui causerait éventuellement la destruction de la civilisation galactique. Il pense que plusieurs espèces craignent que la Terre soit cette planète, et on peut les comprendre, surtout avec la présence d’armes nucléaires. C’est d’ailleurs pourquoi leur élimination est si primordiale. Lui-même veut poursuivre ses recherches sur l’origine et l’histoire de la Terre, et aura besoin du groupe pour l’aider.
    • Il a également fait des recherches sur l’origine du tabou sur les technologies. Il pensait initialement qu’il remontait à la fondation du conseil voilà environ deux millions d’années, mais en fait, il semble bien plus vieux que cela. Il a trouvé d’anciennes légendes de civilisations disparues dans des temps immémoriaux, victimes de destructions massives et de catastrophes.
  • À la fin de l’entretien, Zha’thil demande à Jeane et Marie-Pomme de rester avec lui quelques instants. Il informe Jeane que bien que son type de magie ne soit pas directement interdit, il est quand même pratiquement inexistant en raison de l’absence de technologie avancée. Il lui recommande donc d’user de discrétion. Il a cependant l’impression que ses habiletés spéciales pourraient être utilisées pour percer le mystère des cristaux. Puis il lui demande de sortir afin de s’entretenir en privé avec Marie-Pomme.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s