Session 63 – 21 au 31 décembre 2020

Jouée le 6 juin 2019

Présent

  • Stéphanie (Phoebe Hills, australienne, violoniste classique, spécialiste en magie basée sur la musique et manipulation des émotions)
  • Isabelle (Marie-Pomme Viau, canadienne, médecin, guérisseuse et nécromancienne)
  • Chris (Shen Xiuying, chinois, écologiste, pratiquant des arts martiaux et magie des éléments)
  • Thalie (Jeane Frei, a.k.a. « Hexadaze », américaine, programmeuse, hacker, et technomage.

Absent

  • Fleurien (Nova Njaladottir, islandaise, inventrice, furry, experte en explosifs, inventions, magie du feu et enchantements)
  • Olivier (Gustav Forsberg, suédois, photo journaliste et explorateur, spécialiste dans l’art de l’infiltration et l’Étincelle de Vie)

 

21 décembre 2020 – Terre

  • Une fois la simulation terminée, le groupe se met en route pour le système solaire où se trouve la future supernova. Comme celui-ci se trouve à environ 25,000 années-lumière de la Terre, Kazhina estime que le voyage prendra une dizaine de jours en hyperespace. Le groupe en profite pour continuer ses études.

 

31 décembre 2020 – système solaire de la supernova

  • Dès l’arrivée dans le système solaire en question, Shen utilise les scanners pour tenter de détecter les Forgeurs, mais sans succès. Il peut cependant voir que l’étoile est étrangement petite pour quelque chose qui va devenir une supernova (supposé être une étoile tellement massive qu’elle explose). Il détecte une planète rocheuse à environ 140 millions de kilomètres de l’étoile (6 minutes-lumière), et une géante gazeuse à environ 2,2 heures-lumières.
  • Comme Kazhina ne peut être averti à l’avance de l’explosion (les radiations se propageant à la vitesse de la lumière), le groupe s’en remet à la magie pour savoir quand elle se produira. Pour ce faire, Gustave fera un sort de Detect Danger à toutes les 30 minutes
  • Phoebe dirige le vaisseau vers la géante gazeuse pour le dissimuler, et se met en orbite. Elle prépare ensuite à l’avance la navigation pour le retour sur Terre, juste au cas où ’ils doivent s’enfuir d’urgence.
  • Shen continue ses scans, et découvre que la seule chose bizarre concernant l’étoile est qu’elle émet une quantité exceptionnelle de radiations, semblable à l’étoile des Qwardi mais dans un état beaucoup plus avancé. Le groupe se demande immédiatement s’il y a un rapport entre les deux, et si les Forgeurs auraient trouvé un moyen de provoquer la transformation d’une étoile normale en supernova avec un processus qui s’étend sur plusieurs siècles.
  • Plusieurs heures se passent, et le groupe ne peut s’empêcher de spéculer sur un paquet de choses. Soudainement la lumière d’une explosion titanesque les atteint, bizarrement sans que Gustav n’ait détecté aucun danger. Même Kazhina ne détecte aucune radiation autour d’eux. La lumière est tellement intense qu’ils doivent tous rouler un jet de HT à -5, et Gustav est aveuglé pendant quelques minutes.
  • Kazhina filtre immédiatement la très grosse partie de la lumière, ce qui permet au groupe de voir ce qui s’est passé. Ils constatent que l’étoile a bien explosée, mais la dispersion de son énergie semble avoir été stoppée par une gigantesque membrane transparente qui l’entoure, formant une bulle dont la frontière est approximativement à la hauteur de l’orbite de la planète rocheuse. Celle-ci est d’une lumière éclatante, et la quantité d’énergie qu’elle contient est impossible à évaluer.
  • Le groupe décide de s’approcher de la membrane et arrête le vaisseau à quelques milliers de kilomètres. Ils peuvent voir des formes éphémères se former sur la couche externe, des traînées qui disparaissent presque instantanément, ainsi que de petits tourbillons d’énergie. Étrangement, les scanners sont capable de détecter l’énergie mais pas la membrane, ce qui laisse penser qu’elle est de nature magique. Ils en font le tour, mais ne détectent aucune irrégularité. Jeane suggère d’y pénétrer avec Bob, mais il est évident pour Shen que toute matière entrant dans cette bulle serait instantanément réduite à l’état de particules subatomiques. Techniquement le Force Dôme du disque est supposé les protéger, mais ils ignore s’il serait vraiment capable de résister à cette quantité d’énergie.
  • Après quelques minutes, Kazhina avertit qu’elle vient de détecter la présence d’un immense objet qui s’approche. Elle met son image sur l’écran.
  • La forteresse volante fait approximativement trois kilomètres de diamètre et semble émerger de la pierre, comme si on l’avait construite à même un astéroïde. 
  • Un peu en panique, Phoebe s’apprête à donner l’ordre à Kazhina de sauter en hyperespace, mais à ce moment Jeane reçoit une communication d’Imhotep, qui les invite à venir le rejoindre à bord de la forteresse. Il a une proposition à leur faire, et leur promet qu’aucun mal ne leur sera fait.
    • Le groupe a évidemment de la misère à le croire, mais il souligne que bien que le groupe  commence maintenant à atteindre un certain niveau de pouvoir, il aurait pu les tuer n’importe quand dans le passé s’il en avait vraiment eu envie. 
    • Il aurait d’ailleur pu le faire lors de la nuit de la terreur, que ce soit dans l’amphithéâtre, ou quand il a rencontré Nova toute seule. Il aurait pu les tuer en Russie, mais s’est contenté d’envoyer un de ces Louvaudan voler le cristal de Scylla du Vieux Vékaril. Il aurait pu les retrouver n’importe quand avec un Seeker, puis leur envoyer une malédiction sans fin, mais il les a épargné pour ce moment précis.
  • Le groupe est intrigué et décide d’accepter l’invitation.  Quand ils s’approchent de la forteresse, ils peuvent détecter la présence du grand frère de Kazhina qui est posé sur la surface. Une porte rocheuse s’ouvre à l’avant, et ils se posent à l’intérieur.
  • Ils sortent de Kazhina et se retrouvent dans une salle circulaire. Deux masses d’environ deux mètres de haut et dont la forme est difficile à distinguer s’approchent. La voix d’Imhotep retentit autour d’eux et leur demande de les suivre. Le groupe ne peut s’empêcher de sentir une odeur désagréable autour d’eux. Une partie du sol s’illumine, formant une ligne se dirigeant vers un mur solide. Ils le suivent, et le mur s’ouvre devant eux pour former un couloir.
    • Jeane décide de toucher une des formes, et se brûle immédiatement la main comme si leur peau était toxique. 
    • Marie-Pomme tente un Sense Life sur les créatures, et détecte qu’elles sont bien vivantes, bien que très différentes d’eux.
  • Le groupe suit le corridor jusqu’à une plateforme qui se met à monter dès qu’ils embarquent dessus. Finalement ils se retrouvent au centre d’un espace d’une vingtaine de mètre de diamètre, entourés d’extraterrestres très minces et vêtus de toges, d’environ 2m20 de haut, avec apparemment plus de deux “mains”, et dont le visage est allongé, écailleux et émet une intense sensation de vieillesse. Imhotep est également présent dans sa forme humaine, ainsi que Mila la Louvaudan. Celle-ci regarde le groupe d’un air furieux, mais ne fait rien.
  • Ils suivent la lumière jusqu’à l’un des êtres inconnus. Celui-ci leur dit dans une voix très guttural qu’ils sont en présence des Vankars, et encore vivants simplement parce que leur allié Imhotep a intercédé en leur faveur.
    • Plusieurs membres du groupe se rappellent avoir déjà entendu ce nom. Jeane, Shen et Nova, grâce à leur mémoire eidétique ou photographique, se rappellent que les Vankars sont ceux qui, voilà plus de 300 millions d’années, ont découvert le moyen d’industrialiser la magie et mené au développement des voyages spatiaux. Ils ont créé un empire galactique qui a duré plus de 500,000 ans, avant de finalement s’effondrer par décadence et la révolte des peuples conquis.
  • Le groupe essaie de poser quelques questions, mais le Vankar refuse de répondre et se tourne vers Imhotep. Il lui dit que les humains ne sont pas dignes de lui parler, et que c’est à lui de le faire. Puis il sort de la pièce, suivi de ses confrères.
  • Imhotep fait quelques gestes, puis invite le groupe à s’approcher. Il dit être content que le groupe ait commencé à mettre les pièces du puzzle en place, y compris à propos de son bon ami Vyarzaval. Il pense maintenant que le groupe est prêt à prendre le prochain pas. Et il rassure le groupe que rien de la conversation qui suit ne sera entendu par les Vankars, qui n’entendront que ce qu’il veut qu’ils entendent.
    • D’après lui, la Terre ne peut vivre dans le Conseil Galactique. Il explique qu’avec la prophétie de Vyarzaval, toutes les races du Conseil auraient éliminé la Terre sans hésitation si quelque chose ne les en empêchait. Même celles qui ont voté pour leur inclusion dans la communauté. Et ce n’est pas parce que le Conseil est “méchant”, la notion de bon ou méchant est tellement subjective qu’elle ne veut rien dire. Simplement, il le ferait par pure instinct de conservation. Même si certaines races peuvent apprécier l’humanité, elles n’hésiteront pas un instant à la détruire pour assurer leur propre survie.
    • Ce qui fait peur au Conseil n’est pas, comme Phoebe le suggère, la Grande Machine, car le Conseil n’a aucune idée de son existence (et il n’a d’ailleurs que du mépris pour le Conseil, pour avoir éliminer la technologie de leur existence). Non, ce qui leur fait peur, ce sont les armes atomiques terriennes, car c’est le genre d’armes qui a mené à l’apparition des Purificateurs. Évidemment leurs puissances actuelles n’est pas assez grande pour cela, mais elles pourraient mener à des armes encore plus puissantes, basées sur l’antimatière. Toutes les races évoluées voilà un milliard d’années, la dernière fois que cette technologie a été utilisée, ont été promptement anéanties par les Purificateurs, et le Conseil veut être sûr que ça ne se reproduise pas.
    • Il est à peu près sûr que la Terre, malgré ses promesses, ne s’est pas débarrassé de toutes ses armes atomiques, car après tout, du point de vue des gouvernements terriens, elles représentent le seul rapport de force que la Terre possède contre le Conseil. Non seulement ça, mais il est convaincu que le Conseil le sait, et c’est ce qui le retient de détruire la Terre dès maintenant.  Après tout, seule la découverte de la Terre correspond à la prophétie de Vyarzaval, et donc TOUTES les races du Conseil ont intérêt à la voir disparaître; elles ne le font pas simplement par peur de représailles nucléaires.
    • Pour que la Terre puisse vraiment s’incorporer à la civilisation galactique, Imhotep est convaincu que l’humanité n’aura pas le choix que d’abandonner sa technologie avancée, et revenir pratiquement à l’âge des chevaliers. Mais c’est quelque chose que l’humanité n’acceptera jamais selon lui, et sur ce point, Jeane est parfaitement d’accord.
    • La raison pour laquelle Imhotep s’est associé à la race des Vankars est que ces derniers ont conçu un plan un peu machiavélique pour reprendre le contrôle de la galaxie. D’une façon ou d’une autre, ils ont appris l’existence des Purificateurs, et vont tenter de les faire revenir pour qu’ils détruisent toutes les races du Conseil. Puis, en utilisant l’énorme quantité d’énergie qu’ils emmagasinent depuis des milliers d’années, ils vont rebâtir leur empire sur ces cendres, sans aucune opposition.
    • Imhotep, cependant, n’a aucun intérêt à voir un tel empire se reformer. Ce qu’il propose au groupe à la place est de s’allier et de faire revenir les Purificateurs pour qu’ils détruisent le Conseil ET les Vankars, pendant que la Terre serait à l’abri dans une nouvelle zone sans magie. Une fois les Purificateurs disparus, ils n’auront qu’à rétablir la magie, et l’humanité (avec Imhotep à sa tête, évidemment) prendra le contrôle de la galaxie.
    • La raison pour laquelle il veut la collaboration de la race humaine est que 1) il ne peut bâtir un empire galactique par lui-même, et 2) la race humaine est celle qui a le plus de points en commun avec sa propre civilisation, étant donné son utilisation de la technologie. Il ne cache pas que ce sera lui l’Empereur, et si jamais le groupe n’accepte pas cette situation, ils n’auront qu’à tenter de prendre sa place à – s’ils en sont capables.
    • La méthode la plus facile pour procéder serait de convaincre Vyarzaval de s’allier à ce plan, ce qui lui permettrait d’avoir accès à la Grande Machine. Cependant, s’il refuse, Imhotep a d’autres moyens d’annuler la magie sur Terre, en s’emparant par exemple des réserves de cristaux des Forgeurs.
    • Il comprend très bien que ce n’est pas une décision facile à prendre, et est prêt à laisser du temps au groupe pour décider. Il est même prêt à leur rendre le Focus de la Terre, en signe de réconciliation. Il comprend aussi que leur première réaction pourrait être de courir au Conseil pour tenter de leur expliquer la situation, mais il doute sérieusement que celui-ci va les croire sans aucune preuve. De plus, le Conseil ne pourra pas grand chose contre les Vankars, car ceux-ci possèdent une maîtrise de la magie bien supérieure, et évidemment une quantité énorme de cristaux de Scylla. Le seul résultat de tout ça serait qu’Imhotep reste allié seul avec les Vankars, et la Terre sera détruite par les Purificateurs avec le reste. Il demande donc au groupe de réfléchir au futur de leur race avant de prendre une décision.
    • Marie-Pomme demande si Imhotep pourrait faire quelque chose pour sauver l’étoile des Qwardi, qui semble destinée à devenir une supernova. Il demande pourquoi il ferait ça. Le groupe lui explique que les Qwardi semblent être la seule race capable d’utiliser consciemment son Focus, et qu’ils pourraient peut-être leur enseigner. Imhotep est surpris de cela, mais veut bien en parler aux Vankars. Par contre, il n’a aucune idée si le processus de transformation est réversible.
  • Imhotep respecte sa parole et tend le Focus terrien à Gustav. Celui-ci le saisit et utilise immédiatement son Étincelle de Vie dessus pour s’assurer qu’il s’agit bien du vrai, puis le serre dans son pantalon.
    • Imhotep n’a pas de timeline pour le retour des Purificateurs. Les Vankars sont en exil depuis plus de 300 millions d’années et vivent très vieux, probablement à cause de certains sorts. Ils ne sont donc pas pressés. Il va cependant trouver un moyen de faire bouger les choses plus rapidement. En attendant, il désire simplement que le groupe retourne à ses activités, et tente de convaincre Vyarzaval de se joindre à eux. Ce serait également important d’apprendre où sont cachées les armes nucléaires qui restent.
    • Si le groupe accepte son offre, Imhotep accepte de ne plus utiliser de mages humains pour offrir un corps aux vers. Il en profite pour expliquer qu’il s’agit des membres de sa propre race, qui ont subi une dévolution volontaire pour pouvoir survivre dans le vide interstellaire au coeur de planètes vagabondes.
    • Marie-Pomme amène la conversation sur les Chevaliers de la Pénombre. Imhotep n’a que du mépris pour eux, les jugeant indignes de lui lécher les pieds. Ils sont tellement ignorants que le seul moyen pour eux d’avoir des disciples loyaux est de les tuer et les faire revenir à la vie. Il ne peut s’empêcher de rire qu’une de ses amulettes toute simple ait suffi pour protéger Marie-Pomme de leur contrôle. Il garantit que quand le groupe sera enfin en mesure d’aller au-delà des simples sorts et d’explorer la magie fondamentale, ces nécromanciens ne pourront plus rien contre eux.
      • Il explique que la magie fondamentale est aux sorts que le groupe connaît ce que la physique des particules subatomiques est à la physique Newtonienne. Le type de magie que le groupe connaît ne représente qu’une façade, et il est possible pour quelqu’un d’aller au-delà, c’est-à-dire de manipuler et contrôler l’énergie magique à l’état pure. Ce type d’énergie existe au niveau quantique et est liée à la théorie des cordes (“String Theory”) au même titre que l’énergie physique.
      • Il ne peut donner ce contrôle au groupe, mais il peut leur indiquer où ils peuvent aller pour l’acquérir. Certaines places dans la galaxie sont propices à ce genre de découverte. Évidemment, il ne leur dira que si leur alliance est fructueuse.
      • En fait, le groupe a déjà rencontré ce type de magie. Le coeur de Kazhina que les Louvaudan avaient tenté de voler est fait de ce genre de magie. Et l’Étincelle de Vie de Gustav en est aussi une manifestation.
  • Après la conversation, Imhotep avertit le groupe qu’ils doivent maintenant partir. Le hic, cependant, est qu’il doute que les Vankars vont le permettre par crainte de révéler leurs secrets. Le groupe devra donc trouver un moyen de s’échapper, et lui-même ne pourra les aider qu’indirectement en les immunisant contre certaines de leurs techniques. Il ne peut en faire plus pour que les Vankars ne se doutent de rien. 
    • Heureusement, à l’exception de la forteresse elle-même, les Vankars ne possèdent pas de vaisseaux spatiaux (le grand frère de HAL étant à Imhotep). Donc si le groupe est capable de retourner sur Kazhina et de sortir de la forteresse, ils seront probablement capables de s’enfuir sans trop de problèmes.
  • Le groupe est ensuite conduit au leader des Vankars. Celui-ci est surpris de savoir qu’ils sont prêt à accueillir les modifications physiques nécessaires pour accueillir un Vankar en eux (ce qu’Imhotep n’a évidemment pas mentionné). Les transpositions auront lieu dès que la collecte d’énergie sera complétée.
  • Le groupe est conduit par quatre des créatures difformes jusqu’à de petites salles individuelles. Le groupe est forcé de se séparer, et chacun entre dans une salle; mais dès que la porte se ferme derrière, elle disparaît et la salle se rapetisse pour devenir à peine grande comme une cellule. Rien ne les empêchent cependant de discuter à voix haute. 
    • Ils tentent à plusieurs reprises de sortir de leur cellule, mais ne trouve aucun moyen de le faire. Même Shen avec une combinaison de Breaking Blow, Power Blow et Boost ST, ne réussit pas à détruire le mur. 
    • Ils décident plutôt de préparer des sorts pour lorsque les portes s’ouvriront de nouveau.
  • Au bout de cinq heures, un trou commence à apparaitre dans le mur de chacune des six cellules. Shen joue un succès critique sur son Haste, Marie-Pomme prépare un Agonize, Jeane fait un Draw Power, Nova un Breath Fire, Phoebe un Concussion, et Gustav se prépare à utiliser son Étincelle de Vie.
  • À l’extérieur de chaque trou se trouve une des créatures difformes qui les invite à sortir. Gustav plante sa main sur celle en face de lui, et le choc la projette quelques mètres en arrière, la brûlant gravement (et causant quelques dommages au Suédois). L’Agonize de Marie-Pomme est résisté. Phoebe doit abandonner son Concussion à cause des quartiers étroits et décoche plutôt un coup de pied à la créature devant elle pour des dommages minimaux. Jeane prépare un Lightning. Nova crache 28 points de feu sur la créature en face d’elle.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s