Session 100 – 3 janvier 2024

Jouée le 9 décembre 2020

Présent

  • Isabelle (Marie-Pomme Viau, canadienne, médecin, guérisseuse et nécromancienne – et morte-vivante)
  • Thalie (Jeane Frei, a.k.a. « Hexadaze », américaine, programmeuse, hacker, et technomage)
  • Stéphanie (Phoebe Hills, australienne, violoniste classique, spécialiste en magie basée sur la musique, le son et la manipulation des émotions)
  • Olivier (Gustav Forsberg, suédois, photo journaliste et explorateur, spécialiste dans l’art de l’infiltration et l’Étincelle de Vie)
  • Chris (Shen Xiuying, chinois, écologiste, pratiquant des arts martiaux et magie des éléments)

3 janvier 2024 – Bibliothèque d’Alexandrie

  • Le groupe a une bonne discussion avec l’être mi-homme, mi-femme. Celle-ci dit s’appeler Neoma, et leur explique plusieurs choses.
    • Elle vient de la Terre comme le groupe, mais une Terre dans un univers différent. Elle dit avoir rencontré Nova et sent que le groupe vient du même univers.
    • La dimension d’où le groupe vient est LA dimension source, celle qui a donné vie à tous les autres univers.  C’est pourquoi elle est pratiquement infinie. Tous les dieux y existaient lors de sa création, mais quelque chose s’est passé et les dieux l’ont quitté (volontairement ou non, elle l’ignore) pour se répandre dans des univers parallèles, laissant la dimension source sans aucune déité.
    •  Chaque univers parallèle ne contient que des êtres d’une seule espèce intelligente, et les dieux d’une seule mythologie. Elle-même vient de l’univers de la mythologie chrétienne.
    • Même le Nexus, que le groupe a déjà visité, ne donne accès qu’aux dimensions humaines; il existe un Nexus différent pour chaque espèce intelligente. Les deux seules endroits où toutes les espèces intelligentes existent ensemble sont dans la dimension source, et au Puit des Âmes.
    • La bibliothèque d’Alexandrie, qui existe dans toutes les dimensions humaines, est une sorte de point de contact entre elles.
    • Elle ignore tout de ce qui se passe dans la dimension source, car celle-ci est complètement barrée aux êtres divins. Elle ignore tout d’Imhotep ou de ses desseins.
    • Cette connaissance du multivers ne lui est venue que depuis qu’elle se trouve ici, elle ne la possédait pas lorsqu’elle vivait normalement dans sa dimension.
    • La dimension où le groupe se trouve en ce moment est un univers prisonnier qui se trouve actuellement à l’intérieur de l’une des plus puissantes créatures que le groupe appelle Purificateurs, et qui est le tout-en-un et un-en-tout, le maître des portails, Yog-Sothoth. C’est sa représentation que le groupe a vu dans le ciel lors de l’explosion des globules, et c’est par lui que les “Purificateurs” peuvent pénétrer dans les différents univers. 
      • Phoebe se rappelle avoir vu ce nom dans les livres de Lovecraft.
    • Tout voyage extradimensionnel impliquant l’univers source ne peut être initialisé que de l’univers source, ce qui explique pourquoi les Purificateurs ne puissent y entrer unilatéralement. Cela indique également que la venue du groupe ici est probablement le fruit d’un piège qu’on leur a tendu dans leur dimension.
    • La créature qui les a poursuivi dans la bibliothèque est leur propre version du Stalker. Il est un peu leur geôlier, même si techniquement il n’existe aucun moyen de s’échapper d’ici. Elle et sa compagne sont prisonnières ici depuis très longtemps – bien qu’en fait ce soit difficile à dire, car le temps n’existe pas vraiment à l’intérieur de Yog-Sothoth. Elle-même a été envoyée ici lorsque son monde a été détruit, et son essence absorbée par le dieu. Mais elle a réussi à former cette pièce par sa volonté, et a couvert ses murs de symboles de pouvoir qui la rendent complètement indétectable à Yog-Sothoth et à ses créatures. En fait, tout ce qui est à l’intérieur de la pièce n’existe simplement pas pour eux.
      • Elle n’a cependant plus aucun pouvoir par elle-même, ayant tout mis dans la construction de la pièce. Sortir de la salle pour essayer de s’enfuir est donc parfaitement inutile pour elle.
      • Nova a été capable de retourner dans son monde car elle était accompagnée d’une créature divine. Et bien qu’elle puisse sentir quelques effluves divines venant de Gustav, Neoma sait que ce n’est pas suffisant.
    • La femme toute sale assise par terre s’appelle Perséphone, et est la déesse grecque des enfers, prisonnière ici depuis qu’elle et son mari Hadès se sont sacrifiés pour permettre à un groupe d’alliés d’échapper à un des Dieux ennemis.
  • Après toutes ces explications, Gustav est ravi de voir qu’il y a au moins une dimension dans laquelle Thor existe, et veut absolument trouver un moyen de s’y rendre.
  • Le groupe montre les deux prophéties à Neoma, mais le seul point qui lui dit quelque chose est le paragraphe au milieu de la prophétie de l’Ascension “Tout-en-un et Un-en-tout / La porte et la clé, la porte est la clé / Umr At-Tawil, / Globes de lumière dans la nuit, / Mène-nous à l’Ascension”, car Yog-Sothoth est le tout-en-un et un-en-tout, la porte et la clé vers les dimensions étranges, son apparence est celle de globes de lumière, et son avatar est Umr At-Tawil. Cela signifie que des personnes dans la dimension source connaissent la vraie nature des Purificateurs.
  • Gustav et Phoebe tentent de sortir Perséphone de son état semi-catatonique. Phoebe lui joue la 6e Symphonie Pastorale de Beethoven (et roule un succès critique), alors que le Finlandais utilise son Étincelle de Vie. Quand il la touche, sa main devient très brillante, et il a l’impression qu’il y a quelque chose qui passe à travers lui et se décharge dans la déesse. Pensant que cela pourrait être causé par le focus, il le sort et constate qu’il émet également une légère lueur.  
  • Neoma se tourne instantanément vers Gustav, et se dit extrêmement surprise de voir un objet si puissant en sa possession. Elle explique que ce genre d’objet est ce qui a été utilisé pour créer les univers parallèles. Ils sont également responsables de garder les liens entre la dimension source et les dimensions mythiques, et fait en sorte que les voyages entre les univers d’une même espèce soient possibles.
    • Cet objet pourrait pallier au manque de “divinité” du groupe pour pouvoir retourner dans leur dimension.
  • La destruction de l’univers source doit absolument être prévenue car elle entraînera automatiquement la destruction complète du multivers. Même la destruction d’un focus aurait de graves conséquences, car tous les univers parallèles de l’espèce qu’il représente deviendront instantanément isolés les uns des autres.
  • Selon Neoma, les Purificateurs ne font partie d’aucun univers, ils viennent de l’Extérieur. Ils ont déjà tenté de détruire la dimension source voilà très longtemps, alors qu’elle était la seule dimension existante, mais les E’birm, avec l’aide des divinités, se sont sacrifiés pour l’isoler des Purificateurs en retirant tous les aspects divins et en les envoyant dans des dimensions parallèles. Mais ce faisant, la nature même de l’univers s’est transformée pour faire en sorte que le divin n’y ait jamais existé. Il est donc extrêmement préoccupant que l’univers source semble être de nouveau accessible aux Purificateurs.
    • Elle prévient le groupe qu’aucune créature divine ne peut exister dans leur dimension, alors il ne peut s’attendre à avoir d’aide directe de la part des autres dimensions.  Bien qu’elle soit elle-même en mesure de leur donner des informations, ils et elles devront mener le combat par eux- et elles-mêmes.
    • Phoebe se demande si ce nouvel accès des Purificateurs à leur univers n’aurait pas un lien avec Lovecraft, qui bien que mort en 1937 alors que la Terre était toujours dans une zone nulle, semblait avoir une certaine connaissance de leur existence.
  • Neoma explique qu’il y a une place dans le sous-sol de la bibliothèque qui est particulièrement propice au voyage interdimensionnel, et que leur focus leur permettra probablement de l’utiliser. Cette place est cependant gardée par quelque chose, elle ne sait pas quoi.
  • Le groupe discute quelques minutes de la manière de pouvoir atteindre les escaliers menant en bas tout en évitant le Stalker.
  • Pendant ce temps, Marie-Pomme étudie la réaction de Perséphone à l’Étincelle de Vie, et la voit qui commence lentement à regarder autour d’elle. La déesse se nettoie ensuite le visage, puis elle pose son regard sur l’amulette et commence à marmonner quelque chose. La médecin se penche vers elle et peut entendre les mots “Teddy… Teddy…” Marie-Pomme lui pose quelques questions.
    • Perséphone dit que “Teddy” est le tout-en-un, et qu’il était son amant. Son essence divine est actuellement prisonnière de l’amulette, et elle n’a aucune idée s’il est possible de lui parler, ou s’il est capable de répondre. Marie-Pomme suggère que ce pourrait être possible via la Gestalt, qui fait un peu du groupe un tout-en-un.
    • Neoma demande à Perséphone si elle est sûre de ce qu’elle dit. Celle-ci lui explique qu’elle a senti son essence apparaître dans l’amulette quelque temps après sa propre arrivée ici. 
    • Neoma explique que Teddy est un humain de sa propre dimension, qui s’est retrouvé plongé dans un conflit divin bien malgré lui. Perséphone ajoute qu’elle l’a initié à l’amour lorsqu’il est venu avec son groupe dans la dimension des Enfers grecs, juste avant sa destruction.
    • Shen n’apprécie pas beaucoup ce que Perséphone vient de dire, étant donné la similarité du surnom de Teddy avec un des noms donnés à Yog-Sothoth. Mais quand il le mentionne aux autres, Perséphone pique une crise et le frappe à répétition en lui demandant comment il peut penser une chose pareille. Le groupe finit par la calmer, mais elle ajoute que Teddy est l’exact opposé de Yog-Sothoth.
  • Marie-Pomme suggère de créer la Gestalt pour tenter de parler à Teddy, mais Perséphone lui explique que bien qu’elle ne puisse communiquer directement avec Teddy, elle peut toujours sentir ses émotions; et celle qu’elle ressent en ce moment, c’est la patience.  Elle pense donc qu’il est mieux de remettre ça à plus tard.
    • Elle-même ne peut quitter la salle, mais elle peut sentir que Teddy est avec eux. Lorsqu’ils atteindront leur destination, ils n’auront qu’à devenir un, et il les aidera du mieux qu’il peut.
  • Shen continue à dire qu’il faut faire très attention, car il craint avoir été envoyé ici précisément pour libérer ce Teddy. Il craint en fait que leurs actions ici ne précipitent la venue des Purificateurs dans leur univers. Mais au bout du compte, ils n’ont pas vraiment le choix de procéder car il s’agit de leur seule chance de s’échapper de cette prison.
  • Le groupe finit d’élaborer son plan pour se rendre dans la salle du sous-sol. Neoma les informe que le Stalker peut sentir leur présence de façon instinctive, sans avoir recours à des sens. Donc la discrétion et des sorts comme Invisibility sont inutiles, il faut juste aller le plus rapidement possible.
  • Étant la plus rapide à cause de son amulette de Haste, Jeane est désignée pour servir d’appât au Stalker. Armée d’un Wallwalker de Gustav, d’un Missile Shield de Shen, d’un Sound Vision de Phoebe et d’un Lifelink de Marie-Pomme, elle sort de la pièce et ferme la porte derrière elle. Elle s’avance dans la salle et note la présence du Stalker qui se promène au fond de la salle. Elle se met ensuite à courir le long du mur dans la direction opposée.  Elle entend la créature se mettre en branle derrière elle, mais elle est assez rapide qu’elle réussit à atteindre l’escalier montant à l’étage supérieur sans se faire rattraper. 
  • Quand la créature commence à monter lentement, elle reprend son chemin et se rend jusqu’au cinquième étage, et attend patiemment que la créature la rattrape. Lorsque celle-ci atteint le dernier étage, elle évite deux de ces tentacules et utilise le Wallwalker  pour descendre le long des murs jusqu’au rez-de-chaussée. Juste avant d’arriver, elle fait un Telesend aux autres pour leur dire de sortir et de se diriger vers la droite.
  • Profitant de la lenteur du Stalker à négocier les escaliers, le groupe parvient à l’escalier menant au sous-sol bien en avance. Ils descendent immédiatement malgré les marches gluantes, et se retrouvent dans un long corridor avec des portes de chaque côté.  Gustav se met un Dark Vision qui lui permet de voir correctement.
  • L’atmosphère dans le couloir est lourde et oppressante, et semble amortir leur mouvement. Éventuellement, Marie-Pomme entend un bruit très faible loin devant eux. Quand le groupe arrive à ce qui semble être le centre du couloir, il se trouve devant trois portes, deux d’un côté et une de l’autre. Ils les ouvrent, et c’est Gustav qui a l’honneur – et l’horreur 0 de trouver une autre masse gigantesque formant des yeux et des membres à volonté avant de les réabsorber. Il referme la porte.
  • Ils explorent les deux autres pièces rapidement par principe, mais elles sont complètement vides. Shen entend des bruits loin derrière eux, venant probablement du Stalker qui descend les marches. 
  • Gustav démarre la Gestalt. Shen se met ensuite un Haste, et entre dans la pièce. Il réussit son Fright Check, puis se déplace le long du mur à gauche. Quatre tentacules tentent de l’attraper, mais il réussit à les éviter. Jeane le suit dans la salle, part vers la droite, et prépare un Lightning (elle roule un succès critique). Marie-Pomme entre, réussit son Fright Check, et suit Jeane en préparant un Death Touch. Phoebe entre à son tour, réussit son Fright Check et se déplace après Shen. Gustav entre finalement avec le focus dans les mains; celui-ci devient très brillant, illuminant la silhouette d’un jeune homme juste à côté de lui.
  • Le combat est court mais violent. La créature est dangereuse car non seulement elle peut générer plusieurs attaques par ronde, mais toute attaque physique contre elle ne cause que la moitié des dégâts, alors que toute attaque magique à courte portée cause un backlash mental qui cause à l’attaquant le tiers des dommages qu’il a causé. À la fin de chaque tour, la créature génère également une boule d’acide qui explose et arrose tout ceux qui se trouvent dans la pièce pour 2d de dommage.
    • Shen est celui qui conclut le combat avec une combinaison de coups de pied, Power Blow et Boost ST.
    • Le groupe est quand même assez amoché. Marie-Pomme a dû rouler une couple de fois pour rester vivante, alors que Phoebe et Jeane ont des points de vie négatifs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s