Session 106 – 5 juin 2024

Jouée le 3 mars 2021

Présent

  • Isabelle (Marie-Pomme Viau, canadienne, médecin, guérisseuse et nécromancienne – et morte-vivante)
  • Thalie (Jeane Frei, a.k.a. « Hexadaze », américaine, programmeuse, hacker, et technomage)
  • Stéphanie (Phoebe Hills, australienne, violoniste classique, spécialiste en magie basée sur la musique, le son et la manipulation des émotions)
  • Olivier (Gustav Forsberg, suédois, photo journaliste et explorateur, spécialiste dans l’art de l’infiltration et l’Étincelle de Vie)
  • Chris (Shen Xiuying, chinois, écologiste, pratiquant des arts martiaux et magie des éléments)

Stream de la partie (nouveau)

6 juin 2024

  • Le groupe grimpe sur Bob et sort de la salle de contrôle. Comme les lumières sont maintenant allumées, ils peuvent enfin voir  l’intérieur du cylindre (sauf pour Gustav qui l’a déjà vu). La place est à la fois majestueuse, magnifique, et terrifiante par ses dimensions.
  •  
  • Jeane est prise de vertige et vomit légèrement.  Heureusement la place semble maintenant remplie d’air respirable, et elle peut enlever son casque. Shen sait qu’un remplissage d’air aussi rapide est impossible sans provoquer un vent assez fort pour les projeter tous contre la paroi et les réduire en morceaux; il en déduit donc que cela a été fait magiquement, probablement avec un gigantesque Create Air.
  • Ils se rendent au centre du cylindre, et réalisent que les deux portes et la passerelle qui les relient sont dans un plan différent que le reste, avec un changement de gravité à 90 degrés. Ils font la transition et se posent devant la porte menant au centre de stockage.
  • Gustav utilise un Lockmaster sur la porte et réussit à la débarrer. Derrière, ils découvrent un couloir blanc d’une dizaine de mètres menant à une autre porte. Gustav la touche et celle-ci se rétracte. Ils se retrouvent dans une salle toute blanche de 20m x 13m dont le sol est composé d’hexagones d’environ 1m par 1m. Un ‘X’ est tracé sur chaque carrelage. Dès que quelqu’un marche sur un carrelage, il devient bleu.
  • Phoebe et Jeane s’avancent au centre de la pièce, suivie de Marie-Pomme. Soudainement, un des hexagones devient rouge, et un trou apparaît dans chacun des quatre coins de la pièce, laissant entrer une boule de pierre d’environ deux mètres de diamètre.  Elles s’immobilisent sur le sol, puis des jambes, une tête cybernétique et une grande pince en sortent. Le groupe réalise que ce sont des robogolems, qu’ils ont déjà affrontés voilà plusieurs années dans un vaisseau E’birm. 
    • Ceux-ci sont armés de deux lasers, d’une grande pince pour saisir leurs victimes, et d’une lance pointue en métal qui frappe et se rétracte tellement rapidement qu’elle est très difficile à éviter ou parer.
    • Il sont également supportés par un drone qui laisse tomber des grappes de grenades sur une aréa deux mètres de largeur.
  • S’ensuit un combat qui dure une dizaine de rondes. Il est cependant beaucoup plus facile que le premier; bien que les robots soient plus avancés, le groupe est proportionnellement beaucoup plus puissant qu’à ce moment.
    • (OOP: Si vous voulez une description complète du combat, vous pouvez regarder le stream de la partie.)
  • À la fin de l’affrontement, les morceaux de machine disparaissent dans le sol, et le groupe reprend un peu son souffle. Marie-Pomme en profite pour sortir de son scaphandre, ce qu’elle aurait dû faire bien avant, et fait un peu de Healing.  
  • Ils franchissent la porte du fond et se retrouvent dans une salle qui ressemble beaucoup à celle de Vyarzaval sur Terre. Jeane trouve une console et en prend le contrôle avec un succès critique. Elle découve qu’il y a environ 200 Grandes Machines à travers la galaxie, et obtient leurs positions (elle peut sentir la machine écrire leurs coordonnées directement dans sa mémoire).  La machine peut également répondre à quelques questions.
    • Gustav demande la liste des espèces qui ont participé à la guerre. Il y en a des centaines, mais il ne reconnaît que les Qwardi, les E’birm, et l’espèce de Vyarzaval (le groupe ignore quelle est l’espèce d’Imhotep).
    • Au début, le conflit était relativement égal, mais l’ennemi a forcé de nouvelles espèces à se joindre à eux, ce qui a fait pencher la balance. Certaines tactiques de destructions massives ont également été utilisées, ce qui a convaincu les Qwardis d’utiliser des tactiques semblables, ou même pires. Les E’birm ont bien tenté de freiner l’escalade, mais les Qwardi les ont délibérément ignorés. 
    • Toutes ces catastrophes ont provoqué un effondrement général des barrières entre les dimensions, et les Purificateurs en ont profité pour apparaître partout simultanément. Il n’y a pas eu de point d’entrée simple.
      • Évidemment, le groupe doit prendre tout ça avec un grain de sel, car il s’agit de la forme réécrite de l’histoire de l’univers, une fois que les E’birm en ont expulsé l’énergie divine.
    • Ce ne sont pas tous les Purificateurs qui ont été expulsés de cette dimension lors du sacrifice des E’birm. Certains types, les moins puissants, sont restés en arrière, tout en étant modifiés pour exister dans le nouvel univers. Ils ont cependant perdu leur côté corrompu. 
      • En lisant cette information, Jeane réalise que les Grandes Bêtes, incluant celle qui vivait à l’intérieur de la planète vagabonde et celle qui a été utilisée par le Cœur des Ibuzides pour téléporter les Ibuzides en sûreté voilà 500,000 ans, sont de telles créatures.
    • La station a été installée à cet endroit parce qu’il est ainsi impossible de la trouver par hasard, ou même par exploration; si un vaisseau n’a pas sa location exacte, il a de très grandes chances d’apparaître trop près du trou noir et d’être absorbé, ou d’arriver trop près d’une étoile explosive et d’être immédiatement détruit, ou d’être soumis à une immense quantité de radiation gamma qui pénétrerait n’importe quel bouclier de protection et tuerait tout le monde à bord.
  • Jeane obtient une liste des gardiens des différentes Grandes Machines. Mais plus intéressant encore, la machine lui révèle qu’elle est capable de détecter la présence de trois des machines, dont celle sur la Terre.  Comme toutes ces machines se trouvaient dans des zones nulles et donc indétectables, cela signifie probablement qu’Imhotep a réussi à faire revenir la magie et réactiver la Grande Machine sur au moins deux autres planètes dans la galaxie. Elle prend en note les coordonnées de ces deux planètes.
  • La conversation se termine, et le groupe décide quoi faire.
    • Ils décident de fermer la station avant leur départ pour que personne ne puisse l’utiliser en leur absence.
    • Phoebe propose de prendre les nanomachines du centre de commande et de les amener à Kazhina; peut-être qu’elle pourrait les utiliser pour s’offrir une mise à jour.
  • Le groupe retourne à la salle de contrôle à l’extrémité de la station, et Jeane utilise un Seek Machine pour trouver les nanomachines dans un compartiment qu’ils prennent avec eux.  Puis elle contacte l’intelligence et lui ordonne de faire un shutdown de la station. Les lumières autour d’eux s’éteignent immédiatement et l’air disparaît. Le groupe retourne ensuite sur Kazhina.
  • L’information sur les planètes est transférée à Kazhina, qui procède à leur analyse. Elle indique que la plus proche des deux planètes avec une Grande Machine réactivée se trouve à plus de six mois de voyage de leur location actuelle, et à environ quatre mois de voyage de la Terre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s