Session 30 – 30 novembre au 1 décembre 2019

Jouée le 6 octobre 2017

Présent

  • Chris (Shen Xiuying, chinois, écologiste, pratiquant des arts martiaux et magie des éléments)
  • Stéphanie (Phoebe Hills, australienne, violoniste classique, spécialiste en magie basée sur la musique et manipulation des émotions)
  • Thalie (Jeane Frei, a.k.a. « Hexadaze », américaine, programmeuse, hacker, et technomage)
  • Fleurien (Nova Njaladottir, islandaise, inventrice, furry, experte en explosifs, inventions et magie du feu)
  • Olivier (Gustav Forsberg, suédois, photojournaliste et explorateur, spécialiste dans l’art de l’infiltration)

Absent

  • Isabelle (Marie-Pomme Viau, canadienne, médecin, guérisseuse et nécromancienne)

 

30 novembre 2019

  • Nova est la seule encore consciente après le combat. Elle inspecte les vêtements du nécromancien et trouve un bijou qu’elle prend. En l’examinant, elle réalise qu’il s’agit d’une powerstone, une pierre qui contient de l’énergie pour des sorts.
  • Elle va ensuite voir l’enfant Jlourian et réalise qu’il est encore vivant, mais à peine. Elle réussit à ranimer Marie-Pomme une deuxième fois, et celle-ci, utilisant ce qui reste d’énergie dans la powerstone, réussit un autre jet de Stop Bleeding – avant de retomber évanouie.
  • De nouveau seule, Nova explore la place.  Elle réalise que l’un des coins de la pièce fait un coude, et examinant la surface, elle trouve un mécanisme qu’elle active. Un des pans de mur s’enfonce dans le sol, révélant une petite pièce carrée dans lequel se trouve Gustav.
  • Celui-ci explique que dès qu’il a passé à travers le plafond du souterrain, il s’est senti aspiré et transporté instantanément dans cette pièce. Il a évidemment tenté de passer à travers le mur, mais toute ses tentatives ont été repoussées par une force très puissante. Nova suppose que le petit cubicule est peut-être entourée d’un Utter Done qui résiste l’utilisation de toute magie.
  • Après environ une heure, Marie-Pomme se réveille naturellement et guérit les autres du mieux qu’elle peut. Elle roule un succès critique sur Jeane, ce qui guérit complètement la hacker.
  • Le groupe fouille tout le complexe pour ramasser tout ce qui s’y trouve d’important. Sur la table à l’extérieur de la salle, ils récupèrent le livre qui semble être le journal personnel d’un certain Jerbrook. Dans la bibliothèque ils trouvent un livre sur la théorie de la magie, un livre de nécromancie et un livre d’Alchimie. Réalisant que les produits en poudre sont possiblement des produits alchimiques, ils décident de les emporter avec eux.
  • Finalement, Gustav prend le jeune Jlourian sur ses épaules, et le groupe quitte le complexe. Jeane installe un petit morceau de bois dans la serrure de la porte extérieure pour détecter toute ouverture pendant leur absence. Le matériel est chargé sur Bob, et le groupe retourne au village.
  • Pendant le voyage, Gustav lit le journal de Jerbrook.
    • Jerbrook est un Jlourian qui vivait au village, et était en proie à des crises de rage occasionnelles. Voilà trois ans, lors d’une de ces crises, il a tué son partenaire, et a été exilé. Il s’est réfugié loin en forêt et y a vécu seul, avec un regret et un chagrin si profond qu’il est devenu obnubilé par l’idée de faire revenir son partenaire à la vie.
    • Voilà environ un an, il a reçu la visite d’un certain Jladur, lui-même un ermite connu dans le village, qui lui a parlé du château de Jauvet et de la possibilité d’y trouver une manière de faire revenir son partenaire à la vie.
    • Après quelques discussions avec Jladur, Jerbrook a finalement décidé de s’y rendre, et Jladur lui a donné un talisman lui permettant de s’y déplacer sans réveiller les morts-vivants.
    • Dans les ruines du château, Jerbrook a mis plusieurs semaines à découvrir une entrée vers les sous-sols, mais a finalement réussi. Il a ensuite passé plusieurs mois à lire le livre de nécromancie (que le groupe a ramené) pour apprendre le rituel pour faire revenir les morts à la vie. Il a ensuite volé les restes de son partenaire, et commencé le rituel. Celui-ci s’étendait sur plusieurs semaines, et demandait le sacrifice de trois jeunes enfants à intervalle régulier, menant aux trois disparitions.
    • La dernière entrée a été faite juste avant l’arrivée du groupe, qui a forcé Jerbrook à précipiter la dernière étape du rituel.
  • Il est clair pour Marie-Pomme qu’il y a quelque chose de bizarre derrière ce rituel, car les sorts de Résurrection sont extrêmement avancés, et demandent un niveau de Magery bien supérieure au sien. Il est donc impossible qu’un néophyte puisse l’apprendre en simplement quelques mois. De plus, le Jlourian qui conduisait le rituel semblait beaucoup trop à l’aise avec des sorts très puissants, comme Deathtouch et Firestorm, pour être un simple amateur. Le groupe a deux alternatives: soit ce n’était carrément pas lui qui a conduit le rituel, soit il était contrôlé ou possédé par un vrai nécromancien.
  • De retour au village, le groupe se rend en premier à la maison de l’enfant pour le remettre à son parent, qui pleure de joie à sa vue. Ils lui recommandent de bien veiller sur lui dans les semaines qui suivent pour s’assurer que tout va bien (et qu’il ne soit pas possédé).
  • Le groupe se rend ensuite chez le maire Janour pour l’interroger sur Jladur et Jerbrook. Il connaît ces deux personnes, et confirme que Jerbrook a été exilé comme meurtrier. Jladur, quant à lui, vit dans une maison en forêt à une vingtaine de kilomètres du village, mais Janour ne comprend pas comment il pourrait être mêlé à ça car il a toujours gardé une relation cordiale avec le village. Il est assez vieux, mais rien d’exceptionnel: 227 ans Jlourian (une année terrienne correspondant environ à 3.5 années Jlourian). Cela fait comprendre au groupe que les problèmes initiaux au château Jauvert étaient plus récent que ce qu’ils pensaient, environ 150 de leurs années.
  • Le groupe décide de rendre visite à Jladur, et Janour leur explique approximativement où il se trouve. Ils s’y rendent, et après avoir laissé Bob dans une clairière, ils finissent après quelques heures par trouver sa maison. La porte s’ouvre devant, et un vieux Jlourian les invite à l’intérieur. La maison est petite, en une seule pièce. Il leur prépare une boisson chaude.
  • Le groupe l’interroge sur ses contacts avec Jerbrook, mais il reste très évasif; il insiste qu’il ne sait rien de la Nécromancie. Gustav ne peut dire s’il dit la vérité ou non. Shen explique que Jerbrook a fait plusieurs révélations dans son journal, et que le groupe voudrait juger de sa bonne foi. Il demande donc si Phoebe peut utiliser le sort Compel Truth sur lui. Il reste songeur quelques secondes, puis accepte.
  • Phoebe roule un succès critique sur son sort; le vieux Jlourian est pris par surprise en réalisant qu’il n’a pu résister comme il le prévoyait. Le groupe commence l’interrogatoire, mais Jladur reste encore plus évasif qu’avant, ne répondant de façon ultra précise qu’à certaines questions et tentant de danser autour des détails (le sort empêche le sujet de mentir, mais ne le force pas à répondre). La seule information claire que le groupe reçoit est qu’il ne possède pas les connaissances pour faire revenir quelqu’un à la vie.
    • Éventuellement, Nova lui montre la Powerstone et lui demande s’il la reconnaît. Il répond que oui. Elle demande s’il en a une dans sa cabane. Il répond que oui, bien qu’elle soit un peu différente. Nova demande de la voir. Il se lève et va prendre quelque chose de brillant dans un placard. En le regardant, le groupe réalise qu’il s’agit d’un Cristal de Scylla. O shit.
    • Shen lui demande où il a trouvé ça, mais le vieux Jlourian prend un ton beaucoup moins conciliant et leur dit que la comédie a assez durée. Il les invite à quitter sa maison immédiatement. Comprenant qu’ils ont probablement affaire à un sorcier puissant, le groupe décide de se retirer sans faire d’histoire.
  • Shen voit Jladur les regarder par la fenêtre alors que le groupe s’éloigne. Puis la silhouette du Jlourian semble devenir floue un très bref instant avant de reprendre sa forme originale. Jladur regarde Shen à son tour et lui sourit.
  • Le groupe revient au village le plus rapidement possible, font leurs adieux aux Jlourian, et sans rien dire de plus, retournent à Caryel par le portail. lls se rendent dans leur quartier pour prendre une bonne douche et changer de vêtements. Jeane en profite pour photographier les pages des livres importants qu’ils ont rapportés.
  • Ils se rendent ensuite chez Zha’thil pour faire leur rapport. Celui-ci est évidemment intéressé par toute cette histoire, et réalise qu’il y a beaucoup de détails étranges dans ce qui lui est raconté.
    • Tout comme Marie-Pomme, il confirme que Jerbrook n’avait certainement pas le talent nécessaire pour faire une résurrection.
    • La cérémonie décrite ressemble plus à un transfert d’essence. Il se demande si Jerbrook n’aurait pas plutôt été possédé, soit par le propriétaire du château, soit par un nécromancien qui y habitait.
    • Il suggère qu’on a probablement vendu à Jerbrook l’idée de la ressuscitation, mais juste pour le tromper. Le but ultime était probablement tout autre.
    • Il est très troublé par la présence d’un Cristal sur Jlourian. Ces cristaux sont d’une grande rareté, et leur utilisation est très contrôlée. D’autant plus que c’est déjà la deuxième fois que le groupe rencontre un de ces cristaux (le premier en possession de chef des terroristes Vékaril sur Terre, et maintenant entre les mains d’Imhotep).
    • Le groupe décrit l’image du singe sur la porte d’entrée du château. Zha’thil avoue ne pas savoir de quoi il est question, ce n’est pas quelque chose de connu.
    • Il suppose que Jladur se moquait un peu du groupe quand il a changé de forme à la fin. Le vieux Jlourian a probablement décidé de les laisser partir pour ne pas trop causer de remous; leurs morts auraient probablement trop attiré l’attention. Il va évidemment envoyer des gens enquêter sur Jalour, mais est pratiquement sûr que Jladur s’est déjà enfui.
    • Au bout du compte, il conclut que le groupe a réussi sa mission telle qu’on lui avait confié, tout en étant capable de s’adapter à des conditions changeantes. Il ne s’attendait certainement pas à ce qu’il ait à affronter un vrai nécromancien avec de vrais pouvoirs. Dans la majorité des cas de ce genre, ce sont des imbéciles qui s’imaginent avoir des pouvoirs, mais qui en réalité sont soit de simples tueurs, soit des désillusionnés qui laissent leur fantaisie tourner au cauchemar.
    • L’alchimie n’est pas quelque chose de courante, mais c’est quand même un domaine connu et étudié.
    • Officiellement, tout matériel trouvé pendant une mission devient la propriété du Conseil, et doit être enregistré avec l’Institut du Savoir. Cependant, le groupe peut, en tant que découvreur, décider de les garder avec eux pour le moment. Nova décide de garder le livre sur l’alchimie, et Shen prend le livre général sur la magie. Zha’thil demande à Marie-Pomme de lire le livre sur la nécromancie pour voir ce qu’il contient.
    • Zha’thil les informe qu’à partir de maintenant, à part les quelques occasions où le Conseil aura une mission spécifique à leur confier, le groupe est libre de décider de ses missions et d’aller où bon lui semble – tout en respectant les lois et coutumes locales, et les lois du Conseil, évidemment.
  • Le groupe discute de leurs prochaines actions. Shen propose que les singes pourraient être une ancienne race de nécromanciens dont l’image marque les tombes d’autres nécromanciens. Le groupe pense aussi qu’il y a probablement quelqu’un sur le conseil qui tente de faire réaliser la prophétie de Vyarzaval.
  • Pendant la soirée, le groupe décide de s’éclater au bar humain sur Caryel et de se saouler la gueule.
    • Marie-Pomme quitte la soirée avec un Kornossi, curieuse de découvrir quoi entre où.
    • Shen s’installe dans son coin et lit ses comics.
    • Gustav se rend dans la chambre de Jeane pour examiner son staff magique. Jeane reçoit une alarme sur son téléphone, accède sa caméra et reconnaît le suédois.
    • Gustav trouve rapidement le staff dans un tiroir sous les vêtements de Jeane. Il le prend et commence à le manipuler, cassant un miroir par accident.
    • Jeane arrive dans sa chambre juste à ce moment et lui demande ce qu’il fait là. Il exprime sa frustration du fait qu’elle semble avoir le pouvoir de l’étincelle de vie. Elle répond que son contrôle de l’électricité n’a rien à voir avec cette supposée “étincelle”, et que d’ailleurs celle-ci n’existe pas.

 

1 décembre 2019

  • Il y a une autre discussion sur le focus de la Terre, mais tout n’est toujours que pures spéculations.
  • À la suggestion de Nova, le groupe se rend à l’Institut du Savoir pour rechercher s’il y a d’autres mondes aussi primitif que Jalour.
    • Il y en a plusieurs, car le Conseil a tendance à laisser les peuples évoluer par eux-mêmes jusqu’à ce qu’ils atteignent un niveau de développement social assez élevé pour joindre le reste de la galaxie. Des presques 200 espèces présentes sur Caryel, environ 20 répondent à ce critère, et il est certain qu’il y en a plusieurs autres qui ne sont pas encore découvertes.
  • Marie-Pomme met le groupe en contact avec l’Ordre des Chevaliers de la Pénombre. Ils rencontrent un Jorull et lui demande s’il y a une recrudescence des incidents de nécromancie. Il répond que non, les vrais incidents sont très rares et ne surviennent qu’environ une fois toutes les quinze ou vingt ans. Le groupe demande si l’Ordre a rencontré des anciennes tombes avec des images de singe dessus. Il l’ignore, mais dit qu’il va investiguer.
  • Le groupe fait ensuite une recherche dans les archives pour des gravures de singes. Sur un succès critique, Jeane finit par trouver dans des récits de vieilles légendes une gravure représentant un groupe de singes debout autour d’un pilier, apparemment en train de le vénérer. Debout sur le pilier se trouve un autre singe, vêtu d’une toge décorée avec des symboles d’étoiles, et dont la tête est entourée de lumière. La légende indique qu’il s’agit des E’birm, une race qui a disparue voilà très très longtemps (bien qu’il n’y ait aucun détail donné). Puis Jeane voit le singe sur le pilier lui faire un clin d’oeil et un petit signe de la main avant de reprendre sa pose initiale.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s