Session 2 – 10 au 19 juillet 2016

Jouée le 15 juillet 2016

Présent

  • Isabelle (Marie-Pomme Viau, canadienne, médecin)
  • Chris (Shen Xiuying, chinois, étudiant au Ph.D. en études environnementales)
  • Stéphanie (Phoebe Hills, australienne, violoniste classique)
  • Fleurien (Nova Njaladottir, islandaise, inventrice et experte en explosifs)
  • Olivier (Gustav Forsberg, suédois, photo journaliste et explorateur)
  • Thalie (Jeane Frei, a.k.a. « Hexadaze », américaine, programmeuse et hacker)

Absent

 

10 juillet 2016

  • Xiuying demande à son professeur, Gao Lei, de mettre Phoebe et Marie-Pomme en contact avec l’école de musique de l’université. Celui-ci demande à les rencontrer le lendemain.
  • Jeane Frei, milieu de la vingtaine, les cheveux couleur turquoise, très connue dans les milieux hacker sous son “handle” de Hexadaze, arrive à Shanghai pendant la matinée et rencontre Zha’thil dans un bureau privé. Il lui explique la situation (voir le premier résumé), et que ses futurs compagnons l’attendent au Grand Hyatt Shanghai.
  • Elle se présente à la chambre de Marie-Pomme au début de la soirée et fait connaissance avec le reste du groupe. Après une petite discussion sur ses connaissances, il est décidé de ne pas l’inclure dans l’une des deux initiatives en cours, mais plutôt elle va tenter de se faire engager par Manacore pour travailler dans son département technologies de l’information.
  • Nova demande à Jeane de refaire les recherches qu’elle a elle-même déjà faite, pour voir si elle peut trouver d’autres informations.
  • Jeane installe son équipement informatique dans l’appartement. Il s’agit d’un ordinateur qu’elle a monté elle-même, très puissant et qui vaut très cher. Elle établit ensuite un lien VPN 100% sécuritaire vers la Californie (elle joue un succès critique sur son Computer Operations).
  • La première recherche qu’elle fait est de tenter de trouver de l’information indiquant la présence de ressources minières dans la région du barrage des Trois-Gorges avant l’achat de Manacore par les Chinois. Elle ne trouve rien. En fait, même dans les rapports de Manacore, il n’est fait jamais fait mention du barrage avant 2014, alors que les zones qui l’entourent sont déjà submergées depuis quelques années. Il semble donc que si Manacore recherche quelque chose, ça ne fait pas plus de deux ans qu’elle l’a localisée dans le bassin des Trois-Gorges.
  • Elle tente ensuite de trouver des informations sur les trois Chinois qui ont achetées Manacore, mais comme pour Nova, elle ne trouve rien. Elle se connecte ensuite en tant qu’Hexadaze sur le darkweb et se rend sur le site de sa communauté de hacker pour voir si quelqu’un a des informations. Elle entre en contact avec un hacker chinois qui a accès à plusieurs bases de données du gouvernement. Celui-ci fait quelques recherches, puis lui dit qu’il a trouvé de petites biographies sur ces trois hommes dans les fiches gouvernementales. Par contre, elle semblent être fausses; par exemple, ils sont supposés avoir fréquenté la même université, mais lorsqu’il a fait une recherche sur le site de l’université, il ne les a jamais trouvé. Jeane lui demande s’il peut obtenir leur adresse de résidence. Il répond que peut-être, mais il aura besoin de quelques jours pour faire cette recherche.
  • Elle envoie finalement une demande à son groupe pour savoir si l’un ou l’une d’eux, ou une de leur connaissances, travaille pour Manacore. Par le plus grand des hasards, c’est le cas (après avoir fait un « party roll »): un hacker généralement très discret, BitTonic, a un ami Texan qui travaille chez Manacore depuis 2007. Il est l’un des rares américains à avoir gardé son poste en TI après le transfert en Chine, en raison de ses connaissances sur l’infrastructure informatique de la compagnie. Il travaille de la maison, mais passe quand même quelques semaines par chaque année au siège social de la compagnie à Shanghai. BitTonic ajoute qu’il va le contacter aujourd’hui même pour voir s’il est intéressé à engager Hexadaze.
  • Avant de se séparer pour la nuit, le groupe établit ses activités pour les sept prochains jours. Gustav va préparer la présentation qu’il aura à faire au conseil d’administration de Manacore. Nova, elle, va se familiariser avec le matériel sonore utilisé dans les films (ce qui devrait donner des résultats intéressants en raison de sa surdité). Marie-Pomme et Phoebe vont évidemment travailler sur le concert, et Jeane va tenter de se faire embaucher chez Manacore.

 

11 juillet 2016

  • Pendant la matinée, Phoebe et Marie-Pomme se rendent au bureau du professeur Gao.
    • Il les attend, avec le directeur du conservatoire de musique de l’université, Lao Liu. Elles expliquent leur projet. Lao se montre intéressé, mais demande à Phoebe de lui montrer son talent. Elle sort son violon, puis joue une pièce qu’elle connait bien. Lao est très impressionné (elle réussit son jet par 10) et accepte de participer au concert, promettant de fournir ses meilleurs élèves. Tout ce dont il a besoin, c’est une liste des instruments veut dans son orchestre, ainsi que la promesse qu’une petite partie des bénéfices obtenus sera remise au département de musique. Les deux femmes acceptent.
    • Phoebe lui donne une liste des pièces musicale qu’elle a sélectionné pour jouer au concert, et la liste des instruments nécessaires.
    • L’entrevue terminée, Lao demande à Phoebe de se présenter dans deux jours au conservatoire, où il devrait avoir son orchestre sélectionné. Il lui conseille cependant d’engager les services d’un traducteur, sinon cela risque d’être compliqué.
  • Gustav travaille sur le scénario de son documentaire. Il imagine un village chinois prospère qui dépérit à cause de la présence du barrage, jusqu’à disparaître. Soudainement, pendant un orage, le dieu du tonnerre fait tomber la foudre, faisant renaître le village de ses cendres. Il veut ainsi montrer la transition du passé et présent vers un futur possible. Une fois son scénario terminé, il commence à travailler sur la présentation au CA elle-même.
  • BitTonic contacte de nouveau Hexadaze et l’informe que le gars qu’il connaît, Klaus Johnson, est intéressée à lui parler à cause de sa réputation. Il lui donne donc son adresse courriel et lui demande de le contacter rapidement.
    • Jeane sait qu’elle ne peut se faire embaucher sous son vrai nom car elle veut garder son identité secrète. Avant de procéder, elle se crée donc une nouvelle identité temporaire en hackant le bureau de la sécurité sociale américaine et en créant une personne au nom de Mary Wollstonecraft (l’auteure de Frankenstein). Elle réussit son jet de Hacking par 6.
    • Elle contacte ensuite Klaus et explique son intérêt pour Manacore par une envie de dépaysement et de voir le monde, en plus d’un intérêt personnel pour le domaine minier.
    • Une heure plus tard, elle reçoit un courriel de Klaus lui demandant de l’appeler par Skype, ce qu’elle fait. Il lui explique, dans un faux accent allemand, que Manacore n’est pas en recherche active de personnel dans les TI, mais que la réputation d’Hexadaze la précède et qu’il serait très intéressé à l’avoir chez Manacore. Il exprime quand même une certaine surprise qu’elle désire travailler au siège social en Chine. Quand elle demande pourquoi, il se contente de répondre que Manacore est une place un peu dure pour les personnes venant de l’extérieur.
    • Elle sent qu’il y a quelque chose de plus derrière cette remarque, et se sert de son Social Engineering pour le faire parler. Il avoue que lors de la transition, deux collègues américains qu’il connait bien, Jenny McArthur et Roger Willemet, ont décidé d’aller travailler en Chine (à ce point, son faux accent allemand est disparu et il a pris un accent du Texas). Puis six mois plus tard, il a complètement perdu contact. Il a contacté le service de ressources humaines, qui lui a expliqué que ses deux collègues leur auraient donné leur lettre de démission le jour même. Mais ils ne sont jamais revenu aux États-Unis, et Klaus n’a plus jamais entendu parlé d’eux. Manacore lui a ensuite demandé de venir travailler en Chine pour les remplacer, mais il a refusé.
    • Jeane lui demande pourquoi dans ce cas il travaille toujours pour Manacore. Il répond que c’est parce qu’il espère toujours trouver ce qui s’est passé avec ses deux collègues, même si ses recherches sont restées vaines jusqu’à ce moment.
    • Jeane y voit une ouverture et lui offre, si elle est embauchée, d’investiguer de l’intérieur. Il en serait évidemment ravi, mais lui recommande de faire très attention, et de ne pas rester trop longtemps en Chine. Il lui conseille plutôt de demander de travailler de la maison. Par contre, il est prêt à l’aider en lui donnant accès à certaines ressources informatiques de la compagnie auxquelles elle n’aurait normalement pas accès.
    • Après ce petit échange, Johnson confirme qu’il va envoyer la candidature de Mary Wollstonecraft à Manacore et recommander fortement son embauche. Elle devrait recevoir une convocation à une entrevue d’ici quelques jours.

 

12 juillet 2016

  • Jeane reçoit un courriel de Manacore la remerciant de son intérêt et la convoquant à une entrevue le 17 juillet prochain.

 

13 juillet 2016

  • Phoebe se présente au conservatoire de musique avec Victor Li, un interprète qu’elle a embauché. Elle rencontre les musiciens spécialement choisi par le directeur Lao. Elle leur indique qu’elle est intéressée à présenter une pièce de son propre cru, mais qu’elle aura besoin du conservatoire pour préparer les arrangements pour les autres instruments.

 

16 juillet 2016

  • Phoebe se présente de nouveau au conservatoire avec sa nouvelle pièce pour commencer les répétitions qui dureront toute la semaine.
  • Gustav, Nova et Xiuying se présentent chez Manacore pour la présentation sur le documentaire. Même Nova porte des vêtements formels (contre son gré), ce qui ne l’empêche pas de jouer avec son briquet dans sa poche. En raison de la culture chinoise encore très misogyne, Gustav et Xiuying lui conseillent de rester en retrait, mais elle refuse catégoriquement.
    • Ils sont accueillis par Dong Diao et conduit au dernier étage de l’édifice, où ils sont introduits à un groupe d’une douzaine d’hommes dans la soixantaine et clairement très conservateurs. Pendant les salutations d’usage, il est évident que la plupart d’entre eux ne savent quoi faire de Nova et ne lui montrent pas le même respect qu’aux autres. Elle sent la colère monter en elle, mais elle réussit à se contrôler.
    • Pendant la prochaine heure, Gustav fait sa présentation. Nova utilise son Body Language et estime que malgré leur apparent stoïcisme, la plupart des gens présents sont intéressés. Elle fait même un petit geste de victoire à Gustav, qui est remarqué par l’un des administrateurs.
    • Après la présentation, on pose quelques questions à Gustav, entre autre sur la raison de la présence du dieu du tonnerre. Il explique qu’il représente deux extrémités opposées, c’est-à-dire la destruction et le renouveau. Son explication tient plus ou moins debout car cela ne fait pas partie de la culture chinoise, mais un jet de Diplomacy lui permet de les amener à son point de vue.
    • L’administrateur qui a vu le geste de Nova demande alors quel rôle elle pourrait bien jouer dans tout ça (impliquant que ce n’est pas le rôle d’une femme). Pendant qu’elle tente tant bien que mal de se contrôler de nouveau en jouant avec son briquet et en imaginant le vieux dinosaure en train de brûler, Gustav lui explique qu’il a besoin d’une experte pour la prise de son car il n’a aucune connaissance dans ce domaine.
  • Une fois la rencontre terminée, Dong les escorte vers la sortie et les informe qu’il devrait avoir des nouvelles le soir-même ou le lendemain.

 

17 juillet 2016

  • Au matin, Jeane se prépare pour son entrevue au début de l’après-midi. Elle ne veut pas y aller seule, mais aucun autre membre du groupe ne peut l’accompagner sous peine d’être reconnu. Elle décide donc d’appeler au numéro donné par Zha’thil. On lui répond en mandarin, puis en anglais. Elle demande quelqu’un pour l’accompagner en voiture à l’entrevue (qui n’a pas lieu au siège social de Manacore, mais dans un autre bureau pas très loin), et pour l’attendre dans l’auto. On lui répond qu’une voiture sera là dans une heure. La conversation lui permet d’apprendre que l’organisation aidant Zha’thil s’appelle les Fils du Dragon.
  • Dans l’heure qui suit, elle s’habille d’une manière formelle, tout en gardant ses cheveux couleur turquoise. Elle désire ainsi représenter à la fois un côté sérieux et professionnel, et un côté rebelle et sûr d’elle. Quand elle sort, une voiture blanche d’une marque locale l’attend avec un chauffeur à bord, qui l’amène à sa destination.
  • Elle est ensuite menée au bureau de Chen Li, son intervieweur. Elle se présente comme Mary Wollstonecraft, puis lui explique qu’elle est intéressée à joindre Manacore car elle s’intéresse à l’écologie et au secteur minier. Manacore est une des compagnies les plus intéressées au développement durable, comme le montre son implication au niveau de la restauration du bassin des Trois-Gorges.
  • Elle explique ensuite ses différentes qualifications, les compagnies avec lesquelles elle a travaillé, et les types de projets auxquels elle a participé.
  • Il devient apparent, d’après les questions que Chen lui porte, qu’il est plus intéressé par son côté hacker que son côté programmeur. Quand elle lui demande pourquoi, il lui répond qu’ils ont à leur emploi plein de spécialistes des TI, mais aucun hacker qui pourrait les « aider » dans certains types d’opérations.
    • Comprenant le message, Jeane lui parle un peu de certaines jobs qu’elle a fait pour certains clients (sans les nommer bien sûr).
    • Un jet de Réaction est fait à ce moment, avec +3 pour la Réputation de Jeane et +4 pour son Talent. Le résultat est très positif.
  • Chen dit que la compagnie serait intéressée à faire affaire avec elle, mais plus comme contractuelle, pour certaines jobs bien précise. Bien qu’il ne le mentionne pas expressément, elle comprend qu’il s’agit probablement de hacking et d’espionnage industriel.
  • Il a cependant un test pour elle. Il sort un laptop et lui dit qu’elle a dix minutes pour hacker le registre des employés du gouvernement chinois. Si elle ne réussit pas, son nom et sa location sera transmise au gouvernement chinois et elle sera probablement arrêtée pour espionnage.
  • Elle accepte le défi et se met au travail. Elle constate que le site en question est sur un serveur roulant une vieille version de Unix piratée avec plein de trous de sécurité qu’elle utilise pour se connecter. Puis elle utilise un vieux bug d’EMACS pour se donner le rôle de root. Cela ne lui prend que deux minutes en tout.
  • Chen lui demande ensuite de créer une nouvelle famille de toute pièce, avec un domicile et tout le tralala. Après quelques recherches, elle découvre et accède au logiciel de gestion des citoyens et met quelques minutes à créer une famille complète. Puis elle télécharge sa marque de commerce, un petit fichier signature encrypté, dans /var/etc. Quand elle a terminé, Chen utilise un autre portable et fait une recherche sur cette famille sur les sites gouvernementaux, et la trouve sans problème. Il la félicite, et lui demande un numéro de téléphone pour la contacter.

 

18 juillet 2016

  • Gustav reçoit un appel de M. Dong pour lui dire que son projet a été accepté.  Certains parmi les plus conservateurs ont émis des réserves, mais la majorité a voté pour.
  • Manacore va s’occuper d’obtenir les autorisations pour Gustav et Nova pour visiter le site du bassin des Trois-Gorges. Gustav est cependant inquiet, il ne veut pas que son projet soit considéré comme de la propagande pour Manacore. Dong réitère son engagement à ne pas s’ingérer dans le tournage et la distribution du film, mais lui dit candidement que Gustav n’arrivera jamais par lui-même à obtenir ces autorisations. Il lui FAUT le support de Manacore pour ça.
  • Gustav mentionne qu’il aura également besoin du matériel nécessaire pour filmer sous l’eau. Il demande également un accès aux archives des villages inondés, et de la construction du barrage. Quand Dong lui en demande la raison, il dit que c’est pour donner une image exacte des villages avant leur évacuation, pour bien présenter tout ce qui leur a été fait pendant la construction. Dong réfléchit quelques secondes, et répond qu’il va voir ce qu’il peut faire.

 

19 juillet 2016

  • Jeane reçoit ses accès de Manacore et s’y connecte. Comme elle s’y attendait, ils sont très limités et ne donnent pas accès à grand-chose. Elle contacte Klaus pour l’en informer. Il lui répond qu’il a un backdoor dans le système des ressources humaines qui peut lui ouvrir les portes nécessaires, et lui envoie les instructions. Il recommande cependant de faire bien attention. Concernant les deux disparus, il lui demande de fouiller dans le système pour voir s’il y a quelque chose de suspect dans leur dossier. Il suggère également de fouiller dans les médias chinois de cette époque pour voir si des corps de caucasiens non-identifiés ont été retrouvés.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s